Page précédente
Business Plan

Belgique • Quand et pourquoi établir un plan financier ?

Un plan financier se justifie dans de multiples circonstances et à des moments différents de la vie de l'entreprise (création, développement, scission ou revente …). On ne peut pas dire qu’il y ait deux plans financiers identiques car chacun se construit autour d’un contexte bien particulier.

AUTEUR

Ann G. (CEO)

Partager cet article

        

Quand et pourquoi établir un plan financier en Belgique?

La création d’entreprise ou le passage en société

En Belgique, la création d’une société est l’unique cas pour lequel il est indispensable de rendre un plan financier. Plus particulièrement, cette obligation légale est d’application pour les sociétés où la responsabilité des fondateurs est limitée (SA, SPRL, SCRL). Pour les autres types de sociétés (SNC, SCS, SCRI ou société exercée en « nom propre »), le plan financier est vivement conseillé mais il n’est pas obligatoire aux yeux de la loi belge.

Pourquoi quand créer son plan financier belgique

Le plan financier doit comporter au minimum deux exercices de prévisions et doit être remis au notaire avant la constitution de la société.
Rappelons qu’en cas de faillite prononcée dans les trois ans suivant la constitution, les fondateurs sont solidairement responsables des engagements de la société s’il s’avère, au vu du plan financier, que le capital initial était insuffisant pour subvenir aux besoins de la société.
Beaucoup de responsabilités pèsent donc sur les épaules du créateur. D’autant plus que sa tâche n’est pas aisée. Le plan financier est une synthèse complexe dans un environnement extérieur tout aussi complexe. Un oubli est vite arrivé et peut facilement faire basculer le projet du côté ‘Non rentable’.
Face à cette montagne, il est préférable de se faire aider par des professionnels du chiffre (comptables, experts-comptables, organisme d’aide à la création, etc.) pour boucler son plan financier. S’il est bien construit, le plan financier constitue un véritable outil de gestion qui doit servir de boussole pour guider l’entreprise. Voilà pourquoi créer un plan financier est vivement recommandé, même si la loi ne t’y oblige pas.

La prise de décision stratégique

Une autre raison de l’utilité de la création d’un plan financier est celle-ci : avant de prendre une décision stratégique (nouvel investissement, nouveau marché, nouveau produit, reprise, fusion ou encore scission …), il est primordial d’établir un éclairage chiffré du projet.
Véritable diagnostic, le plan financier t’aidera à déterminer si l’entreprise dispose des moyens nécessaires pour atteindre les objectifs qu’elle s’est fixée. Si tes ressources ne suffisent pas à financer tes emplois, un crédit peut être envisagé. La négociation avec votre banquier sera d’autant plus facile si votre plan financier est bien ficelé.
Cette perspective financière servira également d’outil de gestion pour guider l’entrepreneur vers la réussite.

Une évolution de trésorerie incertaine

Créer un plan financier est également un moyen pour prévenir les problèmes de trésorerie. En modélisant la mécanique financière de l’entreprise, l’entrepreneur pourra analyser ses flux de trésorerie et y détecter d’éventuelles lacunes. Il pourra ainsi réagir à temps en adaptant la stratégie de son entreprise (demande de crédit, adaptation des délais de payement ou de la politique tarifaire…).
Pour l’entrepreneur, l’importance d’être solvable n’est plus à démontrer. Dans le contexte bancaire actuel maussade, il faudra montrer patte blanche pour obtenir un prêt. Pour éviter la dépendance financière, les entreprises cherchent à tout prix à s’auto-suffirent. Dans cette optique, elles cherchent à diminuer les délais de paiement clients et augmenter celui des fournisseurs. Elles sont également plus attentives à l’efficacité de leur gestion de stock pour réduire le besoin en fond de roulement.
Bien que convaincu par son utilité, l’entrepreneur est souvent dépassé par l’investissement à fournir pour obtenir une gestion efficace de trésorerie. Une analyse journalière nécessite des logiciels puissants et généralement trop coûteux à mettre en place. Le plan financier permettra dès lors d’approcher la réalité à un coût minime.

La perspective d’une faillite possible

La loi du 17 juillet 1997 relative au concordat judiciaire stipule que le « concordat ne peut être accordé que si la situation financière de l’entreprise peut être assainie et si son redressement économique semble possible. Les prévisions de rentabilité doivent démontrer la capacité de l’entreprise à se redresser financièrement ». Dans ce but, la demande de concordat adressée au tribunal de commerce doit comprendre « une simulation de l’évolution comptable portant au moins sur les six mois à venir ». S’ensuit, en cas d’acceptation, une période d’observation de six mois au cours de laquelle un plan de redressement est élaboré. Nul doute que ces dispositions sont de nature à inciter le débiteur à produire une prévision financière de qualité qui – à terme – peut lui éviter la faillite.

            Je construis mon plan financier

Articles similaires

Business Plan

As-tu déjà ta checklist pour élaborer ton plan financier ?

Cette checklist correspond à l’ordre des écrans dans la solution HannaGo. N’hésite pas à télécharger cet Excel (Checklist-HannaGo) afin de mettre une croix une fois que tu as répondu à la question ou si la question n’est pas utile pour ton business.   👉 Excel à télécharger gratuitement : Checklist-HannaGo

Lire cet article
Business Plan

Outils pour réfléchir son projet

Que vous soyez un starter (porteur de projet) ou une entreprise existante, certains outils peuvent vous aider à mûrir votre idée/projet, à définir votre stratégie, à consolider des bases ou encore à construire votre modèle économique. Ces outils peuvent intervenir à différents moments de votre réflexion/parcours ou de la vie de votre entreprise.

Lire cet article

Newsletter