Page précédente
Business Plan

Défends ton projet – Pitche-le !

Tu as bien réfléchi à ton projet. À présent, il est temps de convaincre des partenaires clés et investisseurs de te suivre. Pour ce faire, tu vas « pitcher » ton projet, c’est-à-dire « défendre ton projet de manière concise, simple, impactante et convaincante» . Tu vas séduire ton interlocteur et lui donner envie d’en savoir plus et de te suivre ! Il est donc primordial de bien le préparer car tu n’auras certainement pas une seconde chance. De plus, ne perds pas de vue que la première impression est souvent la bonne !

AUTEUR

Eline Grégoire (Développement & marketing)

Partager cet article

        

Comment prépaper un bon “pitch” ? :

    • Un pitch doit être simple

Écris ton pitch le plus simplement possible.
Il ne faut pas trop rentrer dans des détails techniques car tu t’adresses à des personnes qui ne connaissent peut-être pas grand-chose à propos de ton domaine. Le but est qu’elles comprennent ta démarche. Tu ne dois pas les massacrer avec des termes techniques, mais bien présenter les raisons pour lesquelles tu souhaites mettre sur pied ce projet, les avantages que ton public-cible en retirera et pourquoi tu es meilleur que tes concurrents.
Expliquer son projet de manière simple est souvent très difficile. Souvent, on maîtrise bien tous ses arguments et spécificités et on a envie de le prouver aux autres. Or, il est primordial de le présenter de manière simple, quitte à répondre ultérieurement aux éventuelles questions techniques.

    • Le pitch doit être concis

Un pitch réussi est un pitch concis. Veille à expliquer ton projet avec des phrases courtes. En effet, on a souvent tendance à y ajouter trop d’explications si on n’y prend pas garde. Or, employées en trop grand nombre, celles-ci peuvent embrouiller les gens. Tu dois donc aller droit au but et évite les informations inutiles.Il est donc important que ton message principal soit un message fort; tu dois t’assurer que tes interlocuteurs retiennent ce message choc.

    • Le pitch doit être précis

Comme mentionné plus haut, le pitch doit être simple, concis, structuré, etc., mais il devra également être précis. Il est important que tu sélectionnes les termes le plus correctement possible afin de faire passer le bon message et d’éviter les malentendus et erreurs de compréhension.

    • Le pitch doit être structuré

Ton pitch suit en effet un plan bien précis. Tu dois commencer par une phrase courte de présentation. Cette phrase doit être forte et parlante. Elle doit capter l’attention de ton audience. Ensuite, tu exposes la description du problème que ton public rencontre et tu présentes ta solution. Essaye d’alimenter celle-ci avec des chiffres-clés pour mettre en évidence le fait que tu réponds bien à un problème existant et que le marché attend ta solution. Tu peux ensuite aborder la question des divers concurrents de façon à mettre en avant les précieux avantages de ton projet!
À partir de cet instant, ton interlocuteur doit comprendre clairement ce que tu fais. Tu peux ensuite poursuivre en expliquant le business model que tu as envisagé ainsi que les besoins nécessaires pour te lancer.

    • Le pitch doit être raconté – ‘Storytelling’

Il est intéressant de pitcher sous forme d’une histoire. On parlera généralement de « storytelling », communication narrative. Aujourd’hui, le storytelling est fréquemment employé dans le marketing. Il consiste à communiquer l’histoire de ton entreprise sous forme d’un récit, d’un conte.
Le fait de présenter votre pitch sous forme de storytelling te permettra de mieux capter ton audience et de susciter de l’émotion.

    • Le pitch passe par toi

Le partenaire doit croire en ton projet, mais également en toi. Il est donc important que tu sois convaincu(e) à 300% de votre projet. L’interlocuteur ressentira ton enthousiasme et l’énergie que tu investis, dès à présent et dans le futur. Il est important que tu tisses une relation avec lui.
Voici quelques autres pratiques pour donner confiance : avoir le sourire, regarder son interlocuteur dans les yeux, être dynamique, sûr(e) de toi, parler de manière naturelle (sans suivre de notes), porter une tenue correcte et propre, être calme, humble, etc.

    • Le pitch doit être préparé

Afin de bien ficeler ta présentation, tu dois bien la préparer. Il s’agit bien entendu du texte, mais également du support que tu dois utiliser. Il est important de le soigner et de faire ressortir l’identité visuelle de votre projet. Ta présentation doit être en rapport avec ce que tu présentes.
Mieux tu auras préparé ton pitch, plus tu seras sûr(e) de toi et sera donc convaincant(e). Pense quand même à rester humble.
Il est très important que tu maîtrises ton texte au risque d’être mal perçu(e) par bon nombre de vos interlocuteurs !

pitcher son projet plan financier

Comment pitcher mon projet: conclusion

Il faut retenir que pitcher ton projet est un très bon exercice car il permet de le synthétiser.
Il te sera utile pour rallier des partenaires-clés, mais également pour expliquer ton projet à ton entourage, à des connaissances, lors d’une conférence et de le faire connaître petit à petit.

 

            J’entame mon plan financier!

Articles similaires

Business Plan

As-tu déjà ta checklist pour élaborer ton plan financier ?

Cette checklist correspond à l’ordre des écrans dans la solution HannaGo. N’hésite pas à télécharger cet Excel (Checklist-HannaGo) afin de mettre une croix une fois que tu as répondu à la question ou si la question n’est pas utile pour ton business.   👉 Excel à télécharger gratuitement : Checklist-HannaGo

Lire cet article
Business Plan

Outils pour réfléchir son projet

Que vous soyez un starter (porteur de projet) ou une entreprise existante, certains outils peuvent vous aider à mûrir votre idée/projet, à définir votre stratégie, à consolider des bases ou encore à construire votre modèle économique. Ces outils peuvent intervenir à différents moments de votre réflexion/parcours ou de la vie de votre entreprise.

Lire cet article

Newsletter